Archives pour la catégorie Articles du moment

La kinésiologie face à la maladie avec Freddy Potschka

Quels objectifs mettez-vous en place pour sortir de la maladie ? Freddy Potschka, pionnier de la Kinésiologie en France répond aux questions de Déborah Donnier, lors des Académies de Naturopathie 2015. Découvrez l’interview.

Freddy POTSCHKA, fondateur et directeur de l’Institut Français de Kinésiologie Appliquée, possède une longue expérience internationale dans ce domaine mais également dans d’autres disciplines. Son livre « Toute la kinésiologie » a été vendu à 30 000 exemplaires. Il dirige également MediTECH Electronic France et la collection « Neurosciences » aux Editions du Souffle d’Or.

Site : www.ifka.com

Publicités

Les mutuelles qui remboursent la kinésiologie

Pour info, voici la liste des mutuelles qui remboursent les séances de kinésio :

– ASETYS : 42 disciplines remboursées – 5 formules de remboursement à hauteur de 50% des frais réels dans une limite de 120 à 500 e / an selon la formule choisie.
– AGF – Allianz Santé : Complémentaire Santé option médecine douce Renfort optionnel confort : 100 euros par personne et par an pour toutes les médecines douces
– Cap Vert : remboursement de 25 à 40 euros par acte de médecines douces (toutes!) pour un maxi compris entre 125 euros et 180 euros / an et / assuré : sur facture
– CCMO Mutuelle : remboursement de 35 euros par séance pour 10 séances / an et / assuré (forfait médecine douce ! Naturalia, sérénélia et doucélia)
– Abela Assurance – A ma vie : remboursement de 20 à 40 euros par séance pour 5 séances /an et / assuré, médecines douces confondues
– Mutuelle Familiale d’Ile de France (MFIF) : remboursement de 30 ou 50 euros par séance avec un maximum de 8 séances / an pour toutes les médecines douces en fonction de la formule choisie
– Mutuelles de France Savoie : Forfait annuel bien-être : 20 euros et 140 euros – 20 euros / par séance, toute médecine alternative confondue
– Compagnie des femmes : pack Cajolez-vous: 35 Euros / séance entre 5 et 10 séances, toute médecine douce confondue

Précocité et kinésiologie

Kinésiologie et précocité

La kinésiologie peut s’avérer être d’une grande utilité pour accompagner les personnes précoces / à  haut potentiel.

Le phénomène de précocité et/ou de douance a toujours existé, et nous constatons à l’heure actuelle que beaucoup de personnes adultes ont été des enfants précoces, sans même le savoir. De plus en plus d’experts en psychologie se penchent sur la question, en constatant une réalité grandissante liée à certains troubles comportementaux, auparavant mal expliqués.

Ceci n’est pas un effet de mode, c’est une nouvelle prise de conscience dans l’approche psycho-émotionnelle humaine.

Beaucoup de facteurs comportementaux déterminent la présence d’une précocité et/ou d’une douance. Ceux qui nous intéressent en kinésiologie sont principalement les facteurs générateurs de stress.

En effet, les personnes touchées par ce phénomène peuvent présenter des déséquilibres émotionnels très forts en termes d’hyperémotivité et d’hyperesthésie sensorielle, tout simplement par le fait qu’elles sont comme des éponges qui « absorbent » tout sur le plan émotionnel. Si ces personnes ne savent pas ou ne peuvent pas évacuer le trop-plein d’émotions négatives, alors il peut se créer des peurs inexpliquées, des angoisses, un repli sur soi.

Par son outil, le kinésiologue peut aider ce type particulier de clientèle à se protéger de l’extérieur et à mieux vivre son intérieur. Les défusions de stress émotionnel permettent d’évacuer ce qui est vécu comme négatif et d’apprendre comment réagir de façon positive face à ce stress.

Je pense notamment aux enfants qui sont en échec scolaire, qui n’arrivent pas à s’intégrer dans des groupes, et dont certains présentent des troubles d’apprentissage. Ce sont parfois des enfants tout simplement précoces, qui ont besoin d’un modèle d’apprentissage particulier.

J’ai eu le cas, dans ma clientèle, d’une jeune fille de 14 ans qui présentait ces types de troubles. Après 5 séances, sa situation a changé. Un état de calme s’est installé et elle a pu se faire des amies à l’école. Les cauchemars nocturnes ont disparu, l’état émotionnel général s’est stabilisé. Et les relations avec ses parents et son frère se sont nettement améliorées.

Le travail en kinésiologie est tout à fait complémentaire pour aider les personnes touchées par ce phénomène.

Des centres de détection commencent à s’ouvrir un peu partout en France, et certains psychologues se sont spécialisés dans ce domaine. Il est très difficile de faire la différence entre une personne précoce et une personne simplement hyperémotive. Nous conseillons donc de laisser aux professionnels spécialisés dans ce domaine le soin d’effectuer un diagnostic de précocité avant toute intervention kinésiologique, afin d’éviter de faire émerger dans la conscience d’un client un faut diagnostic pourvoyeur de stress ou de questionnements inutiles sur son état émotionnel.

Fabrice Buhagiar, pour le Syndicat National des Kinésiologues.

Kinésiologie et sport

Kinésiologie et sport

 

La kinésiologie accompagne le sportif dans son évolution de la pratique et dans la préparation à la compétition. Jusque là, rien de nouveau, car on sait maintenant que certains sportifs de haut niveau y ont eu recours il y a plus de dix ans !

Mais cette approche tend à se développer, et la demande est de plus en plus croissante autant chez le sportif amateur que dans le sport de très haut niveau.

La demande du sportif amateur concerne plus le côté performance physique que mentale. Le kinésiologue peut agir sur la récupération en débloquant des tensions musculaires, en améliorant la posture et la motricité par des exercices d’intégration corporelle, et en agissant sur la vitalité par une bonne circulation énergétique au niveau des méridiens d’acupuncture.

La demande du sportif de haut niveau est plus orientée sur la préparation mentale, et dans une autre mesure sur les performances physiques. Le kinésiologue peut apporter une solution à la gestion de la pression en compétition (et même pour certains à l’entraînement) en travaillant sur des sujets très ciblés tels que la peur de perdre, le regard des autres, ou la capacité à se concentrer avant une épreuve.

A l’heure actuelle, des sportifs de haut niveau sont ou ont été suivis par des kinésiologues dans diverses disciplines comme la natation, le sauvetage sportif, la gymnastique, le rugby…  Le bénéfice apporté par la kinésiologie a été reconnu par de hauts responsables techniques, notamment en Sauvetage sportif. En complémentarité du travail fourni par les sportifs eux-mêmes et par le staff technique et médical, de nombreuses médailles d’or ont été rapportées des Jeux mondiaux 2013 de Cali, en Colombie.

La kinésiologie sera-t-elle à l’avenir une alternative saine et naturelle à l’amélioration de la performance? Cela n’est qu’un début, des recherches spécifiques dans ce domaine sont en cours et vont très certainement révolutionner l’approche de la performance sportive.

Fabrice Buhagiar

Pour le Syndicat National des Kinésiologues

Mutuelles santé et kinésiologie

Mutuelles Santé et Kinésiologie

Vous trouverez ici une liste de mutuelles santé qui remboursent en partie les consultations en kinésiologie.

Nous n’avons aucun lien particulier avec ces mutuelles, cette liste est donnée à titre informatif.

AGF – Allianz Santé : Complémentaire Santé option médecine douce Renfort optionnel confort : 100 euros par personne et par an pour toutes les médecines douces
Cap Vert : remboursement de 25 à 40 euros par acte de médecines douces (toutes!) pour un maxi compris entre 125 euros et 180 euros / an et / assuré : sur facture
CCMO Mutuelle : remboursement de 35 euros par séance pour 10 séances / an et / assuré (forfait médecine douce ! Naturalia, sérénélia et doucélia)
Abela Assurance – A ma vie : remboursement de 20 à 40 euros par séance pour 5 séances /an et / assuré, médecines douces confondues
Mutuelle Familiale d’Ile de France (MFIF) : remboursement de 30 ou 50 euros par séance avec un maximum de 8 séances / an pour toutes les médecines douces en fonction de la formule choisie
Mutuelles de France Savoie : Forfait annuel bien-être : 20 euros et 140 euros – 20 euros / par séance, toute médecine alternative confondue
Compagnie des femmes : pack Cajolez-vous: 35 Euros / séance entre 5 et 10 séances, toute médecine douce confondue
Mutualité Chrétienne : 10 euros / séance pour 7 séances / an et / bénéficiaire, toutes médecines douces confondues
DYNAMIS
• RADIANCE HUMANIS

Et si vous manquiez d’oxygène !

DORMIR, UNE HISTOIRE DE RYTHME

Le sommeil occupe un tiers de notre vie. Il est primordial pour récupérer, être en forme, garder le moral, maintenir un bon métabolisme. Pourtant, le temps que nous consacrons au sommeil est en diminution constante. Dans la première moitié du 20ème siècle, le temps moyen de sommeil était de 9 h/j ; il est actuellement à moins de 6 h/j. Certains d’entre nous sont de petits dormeurs, d’autres, des marmottes, certains sont des couche-tôt, d’autres des lève-tard. Chez un même individu, le sommeil se modifie tout au long de la vie. Notre Horloge biologique est au cœur de ces phénomènes. Dormir est une histoire de rythme.

DORMIR MOINS, UN SPORT NATIONAL

Le sommeil est malmené par la vie moderne : rythme de vie irrégulier, environnement bruyant, périodes de stress, course permanente entre travail, transports et vie familiale, multiplication des activités sportives et des loisirs tardifs… Il semble que le moins dormir devient un sport national avec de multiples conséquences sur la santé et une diminution de la vigilance pouvant occasionner de nombreux accidents. Ceux qui dorment trop ne sont pas épargnés ; leur vigilance est également diminuée, avec en plus le soutien des hypnotiques très largement utilisés.

Et si vous manquiez d'oxygène !

QU’EST-CE QUI TROUBLE LES NUITS DU DORMEUR ?

Des insomnies lancinantes, des ronflements et apnées du sommeil inquiétantes, des agitations dérangeantes, des irruptions d’angoisses et de cauchemars, des comportements somnambuliques étranges… Le sommeil est plus perturbant que reposant pour plus de 20% de nos concitoyens.

QUELS LIENS AVEC L’OXYGÉNATION ?

La mauvaise qualité du sommeil engendre une somnolence diurne compensatrice, avec risques d’accidents, de perte de mémoire, de troubles du comportement (irritabilité). Liées à un stress, à une intoxication, à une maladie, les insomnies chroniques entraînent un stress oxydatif et la perturbation des fonctions métaboliques. Elles peuvent durer des mois et déclencher des maladies graves (Alzheimer, Parkinson, douleurs chroniques) et psychiques ou psychiatriques (dépression).

Et si vous manquiez d'oxygène !

En cas de ronflements ou d’apnées, la commande nerveuse des muscles respiratoires peut ne pas fonctionner. La ventilation ne se fait plus de façon correcte et efficace en raison d’une obstruction des voies respiratoires, provoquant des interruptions du débit aérien de plus de 10 sec et une augmentation de l’effort respiratoire induisant des micro-réveils. En raison des pauses respiratoires, les apnées sont responsables d’une oxygénation insuffisante du sang. Ainsi, elles peuvent favoriser l’apparition de troubles du rythme cardiaque, d’hypertension artérielle, voire de la survenue d’infarctus du myocarde ou d’accidents vasculaires cérébraux. De ce fait, il est difficile de déterminer si le manque de sommeil est une des causes ou une des conséquences des maladies qui lui sont classiquement reliées. Par exemple, les accidents vasculaires cérébraux peuvent avoir des répercussions majeures sur le sommeil. A contrario, le manque de sommeil, sous toutes ses formes, est classiquement associé à une augmentation de la morbidité cardiovasculaire.

Le rôle de l’inflammation peut être aussi évoqué chez les insomniaques où des troubles du sommeil sont associés aux pathologies inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde. Dans les cas de surpoids important et d’obésité, la prévalence du syndrome d’apnées du sommeil est élevée. Il en va de même pour l’hypertension artérielle et le diabète, a fortiori quand ces maladies s’intègrent dans un syndrome métabolique. L’insomnie touche deux diabétiques en hémodialyse sur trois. Enfin, les troubles respiratoires liés au sommeil font le lit de la dépression.

Et si vous manquiez d'oxygène !

Si les troubles du sommeil entraînent une mauvaise oxygénation, une meilleure oxygénation pourrait-t-elle améliorer le sommeil ? Les très fréquents témoignages sur le rôle du Bol d’air® à ce sujet nous invitent à penser que l’hypoxie (liée au stress, à la pollution atmosphérique et alimentaire) intervient en tant que cause dans les processus de dégradation de la qualité du sommeil. Parmi les premiers résultats cités couramment, on trouve l’amélioration de l’endormissement, un sommeil profond, réparateur, une diminution du besoin de sommeil, plus de clarté d’esprit au réveil, plus de vigilance dans la journée, une diminution des ronflements et même quelques fois la disparition complète des apnées… Avant de passer aux solutions dures, il semble donc extrêmement intéressant d’essayer le Bol d’air®.

Le Bol d’air Jacquier®, seule méthode d’oxygénation cellulaire naturelle, validée scientifiquement, donne à l’air que nous respirons la capacité d’être plus efficace. Son objectif n’est pas d’apporter davantage d’oxygène mais d’optimiser son utilisation par toutes les cellules de l’organisme. Il permet d’inhaler un transporteur d’oxygène, obtenu après transformation de la résine de pin des Landes. Oxygénante, stimulante des défenses anti-radicalaires, non dopante, la méthode Bol d’air® exerce une action stimulante et vivifiante.

Avec le Bol d’air® , il est question de prendre en compte les facteurs qui menacent notre équilibre naturel (pollution atmosphérique, alimentation industrielle, vieillissement) et de faire le choix responsable pour prendre en charge notre santé. Le Bol d’air Jacquier® peut être utilisé par tous, même par les plus jeunes (il suffit juste d’adapter la durée de la séance à l‘âge). Hygiène de vie salutaire, il s’utilise sous forme de cures ou au quotidien, tout au long de l’année.

Où faire des séances de bol d’air ?

Dans les centres Holiste http://www.holiste.com

Et si vous manquiez d'oxygène !

CONSEILS DE BON SENS :

Créer un environnement serein (chambre silencieuse, lumières tamisées, couleurs douces, pas d’équipements électriques allumés, pas de téléviseur dans la chambre, ni de téléphone portable, ni d’ordinateur), essayer de se coucher et de se lever à heures fixes, instaurer un rituel d’endormissement (lectures…), prendre une douche fraîche (l’été) ou tiède (l’hiver) pour amener l’organisme à une bonne température d’endormissement, éviter les activités stimulantes [ sports (en faire dans la journée), films violents ou angoissants… ] et les aliments stimulants (café, thé, viande rouge), privilégier les aliments riches en tryptophane au cours d’un dîner léger (bananes, noix de coco) et comprenant des sucres lents.